Bienvenue

« Être un homme, c’est sentir en posant sa pierre que l’on contribue à bâtir le monde »

Antoine de Saint-Exupéry

Si vous avez le sentiment que de nombreuses pierres sont mal posées et que vos enfants devront demain rebâtir, je vous souhaite la bienvenue sur ce blog.

Je suis pour ma part convaincu que, sous l’influence d’intérêts partisans, le monde qui se construit aujourd’hui ne pourra répondre aux attentes des neuf milliards d’humains que nous serons demain.

Bâtir de travers par ignorance est une erreur, mais le faire en pleine conscience est un crime contre l’humanité.

Nous ne pouvons continuer à rester de simples spectateurs ; seule, ma voix ne porte pas, mais avec votre aide tout devient possible.

Publicités

15 réflexions au sujet de « Bienvenue »

  1. Effectivement on partage le constat du caractère inexorable de la situation dans laquelle nous nous trouvons.
    Nous ne pourrons pas éviter une catastrophe écologique, économique et sociale.
    Car même si il y avait une véritable prise de conscience de la part des politiques qui nous dirigent, l’inertie est telle que nous irions quand même droit dans le mur.
    Cela est très frustrant puisque nous sommes condamnés à n’être que de simple spectateur du drame qui est en train de se jouer.
    Fort de ce constat quel est notre rôle ?
    Faut-il accepter de rester passif et subir cette frustration ?
    Devons-nous continuer à mener ses petites actions quotidiennes qui ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan, qui ne nous éviterons pas le chaos et qui au final ne servent qu’a soulager notre conscience ?
    Peut-on envisager d’accélérer la chute, puisque celle-ci est inexorable, dans le but de trouver plus rapidement un nouveau modèle pour l’humanité.
    Pour ma part je pense que la solution n’appartient pas à notre génération et pour ne pas rester passif face à cette situation, notre rôle consiste à préparer les générations futures, nos enfants, à envisager un nouveau modèle de société et leur donner les clés pour éviter de reproduire les erreurs du passé.
    Qu’en pensez-vous ?
    Existe-t-il une alternative que nous n’aurions pas envisagée et qui serait plus optimiste ?
    Pensez-vous que notre génération doit forcément se cantonner à un rôle de spectateur ou d’éducateur ? N’a-t-on pas un autre rôle à jouer ?
    Votre avis nous intéresse

    • Laisser le soin à nos enfants de trouver la solution, c’est ce que nous faisons remarquablement. Bien sur ce n’est pas satisfaisant. Nous devons agir dès à présent en nous sensibilisant nous-mêmes et en sensibilisant autour de nous. En modifiant nos comportements au quotidien et en étant attentif à toute tentative de solution locale.

  2. Personnellement,je crois que chacun a son combat à mener, du mieux qu’il le peut,et si sa conscience s’en trouve soulagée, c’est déjà bien.Par exemple, moi, je me bats pour une prise en charge différente des bipolaires,avec la prise en compte de la souffrance de l’inconscient.C’est le sens de ma vie,parce que j’ai trop souffert des traitements actuels de la bipolarité. Nous sommes tous capables de changer le monde pour un monde meilleur à des niveaux différents, en fonction de nos compétences,seulement, il faut le faire,ne pas se débiner.Si chacun le fait à son niveau,un jour le monde bougera, et sera meilleur.

    • Je suis bien d’accord que chacun porte en lui la possibilité de changer le monde, mais je constate qu’aujourd’hui peu d’entre nous agissent. Beaucoup préfèrent confier à d’autres la conduite des affaires. On délègue à des enseignants l’éducation de nos enfants, on délègue à des maisons de retraites le soin de s’occuper de nos parents, on délègue notre sécurité à la police ou à l’armée, et on délègue aux hommes politiques la conduite de la société…..le résultat n’est pas à la hauteur de mes espérances, et ne pensez vous pas que tôt ou tard il nous faudra reprendre la main ?
      En tous cas merci de ce dialogue.

  3. Si l’idée et séduisante , je déplore le manque de solutions ou propositions concrètes.
    Rien n’est désormais plus possible . Je suis de ceux qui croient qu’on ne peut pas changer le monde avec des idées mais avec des moyens
    Quels moyens et ou les trouve-t-on , à quel prix, voilà les questions auxquelles il faut répondre
    Merci pour ce blog

    • Actuellement, malgré les progrès immenses réalisés dans tous les domaines, tout se complique ;
      La politique s’échauffe dans un creuset qui ne leur appartient pas,
      Les finances ont perdu leurs repères et leur avenir est obéré par l’immensité des dettes contractées avec l’aval de tous les gouvernements,
      La science nous fait découvrir l’immensité de l’infiniment petit où tout n’est actuellement que suppositions et les religions qui semblent capituler trop soucieuse de leur avenir personnel,
      Telle est la situation dans laquelle nous vivons.
      Beaucoup d’individualités, de philosophes, de sages s’exprime au travers d’internet et il est encourageant de constater que tous ont le même langage, c’est-à-dire :
      « que ce n’est pas la Lumière qui manque à notre regard, mais c’est notre regard qui manque de Lumière et surtout que tout irait mieux si le Pouvoir de l’Amour pouvait dépasser l’amour du pouvoir ».
      En effet, car nous sommes actuellement des esclaves modernes dont les chaînes ne sont plus à nos pieds, mais dans nos têtes.
      C’est ce qui complique l’application d’un changement, car c’est notre mental que nous devons transformer et je crois qu’il est possible de le faire sans passer par un cataclysme pour autant que l’échange et la synchronicité deviennent quotidien et naturel.

    • Merci de votre contribution pour relancer la réflexion. Certes il faut et il faudra des moyens pour changer de paradigme. Mais les idées et la réflexion sont indispensables et doivent même, pour être pleinement utiles, précéder les actions. Aujourd’hui je n’ai que des idées à offrir et je pense en outre que les esprits ne sont pas prêts pour l’action. Donc occupons le temps et l’espace avec notre réflexion…..

  4. Le plus grand mal de notre temps c’est l’information (les médias en général), sa rapidité, son efficacité ( avec des images en soutien), ne laissent rien sur son chemin, les faits sont présentés autrement, pour adoucir notre conscience et embellir des crimes. alors le bien devient le mal et le mal devient le bien. Nous l’avons trop laissé faire ou nous ne faisons pas grande chose ou encore nous ne faisons rien. Nos écrits ne sont pas à la hauteur pour l’inquiéter. Il faut trouver un moyen sûr pour la rivaliser et comme chacun de nous est un homme bon ou disons est redevable envers l’humanité car moralement nous devons faire le bien et défendre le juste, le monde ira mieux.
    Tout est une question de vérité ou simplement d’information. Même avant les guerres la bataille de l’info précède tout et quiconque gagne cette dernière gagne tout. Il faut la localiser, la dissoudre et la rendre humanitaire.

    • Le grand mal de l’information de nos jours, c’est que c’est avant tout une affaire commerciale. Pour faire du chiffre nos journaliste n’hésitent pas trop souvent à prendre quelques liberté pour faire du sensationnel. Et abreuvé de sensationnel nous en oublions bien souvent l’essentiel.

  5. L’information est très précieuse pour la laisser être contrôler et ce n’est pas une excuse pour les laisser faire. On a notre part de responsabilité. On a la possibilité de changer les choses, il manque seulement la volonté.

    • Merci de vos commentaires. Ils me font du bien car je me sens souvent bien seul avec ma vision des choses. Je vois bien dans les médias que mes idées sont de plus en plus partagées, mais peu d’initiatives viennent corroborer cette prise de conscience.

      • Je me sent aussi isolé quelque fois, j’ai personne avec qui abordé des sujets vitaux, je me sent parfois fou et de n’être pas comme les autres  »tête baissée » sourds aux cris du temps. Mais nous souffrons tous et il faut bien qu’on se détache de nos fers, il faut quelqu’un pour le faire alors je me donne à fond et quand je trouve une personne comme vous alors je me donne entièrement.

      • A deux on n’est plus seul. Ce n’est pas encore un réseau mais c’est un début. Je vous ferais prochainement part de mes projets…
        encore merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s