Manger bio

la mode du bio

Chaque fois que le sujet de l’alimentation Bio s’invite dans une conversation, je ressens une sorte de malaise.

avec l'aimable autorisation de dan / FreeDigitalPhotos.net

Que quelqu’un m’annonce qu’il ne mange pas de pain, ou ne boit pas de vin, ou qu’il ne fume pas, cela ne me dérange pas ; qu’il me dise qu’il est musulman, catholique ou athée, je l’accepte aisément ; mais qu’il me dise tout à coup qu’il ne mange que des légumes bio, et j’ai envie de le traiter d’imposteur.  Il m’a fallu faire un effort pour comprendre ce qui me gênait dans cette déclaration,  qui après tout n’engage que celui qui la prononce.

Ce qui me dérange en fait, c’est ce que sous-entend cette affirmation. Car les mangeurs bio ne vous disent pas : « dans la mesure du possible,  je m’efforce de manger  bio », non, ils sont catégoriques. Pour eux, c’est tout ou rien.  En fait, manger bio est une affaire de mode, qui fait de ses adeptes des  êtres responsables, implicitement soucieux de la santé de leurs  proches.  Par opposition, moi qui ne mange pas bio, ou qui ne mange bio  qu’occasionnellement, me  voila rabaissé au rang d’irresponsable… et  cela  me dérange  énormément.

Alors une fois pour toute, je vais essayer de clarifier ma position.

Premièrement,  sauf à ne manger que sa propre production on ne peut manger bio à 100% donc la quasi-totalité des mangeurs bio ne mangent bio qu’occasionnellement, comme moi, donc inutile d’en faire tout un plat !

Deuxièmement, à ma connaissance, aucune étude scientifique n’a pu mettre en évidence le fait que les produits issus de l’agriculture biologique étaient meilleurs pour la santé que ceux de l’agriculture conventionnelle. Il y a de fortes chances que cela soit vrai, mais tellement de facteurs entrent en ligne de compte qu’en isoler un et le mettre en avant est une duperie. La qualité de l’air que l’on respire est sûrement tout aussi importante que la nourriture.

Les bonnes raisons

Il ne faudrait pas croire pour autant que je suis contre le Bio, je suis même pour à 100%, mais pour d’autres raisons. Tout d’abord, l’agriculture biologique est une agriculture respectueuse de l’environnement car elle n’utilise ni engrais chimiques ni pesticides. Elle est plutôt l’affaire de petites exploitations, donc elle permet de maintenir dans nos campagnes un tissu social qui tend à disparaître. De ce fait, les produits bio sont commercialisés localement, dans des circuits courts et cela aussi contribue à la protection de l’environnement. Enfin, l’agriculture bio demande plus de main d’œuvre, elle est donc créatrice d’emplois.

Une dérive inquiétante

L’agriculture biologique est en constante progression en France et pour les raisons évoquées ci-dessus, on ne peut que s’en féliciter. Toutefois, il faut rester vigilant car l’industrie agro-alimentaire et la grande distribution, un moment distancées sur le marché du bio, reprennent des parts de marché. Elles ne pouvaient rester en retrait sur un secteur qui progresse de 10% par an depuis plus de dix ans, et dont le dynamisme leur offre la possibilité de récupérer de précieux points de marge, car les produits bio en grande distribution se vendent en moyenne 47% plus cher que les produits traditionnels. Aujourd’hui, la moitié des produits bio sont vendus en grande surface et 40 % de ces produits viennent de l’étranger. Les tenants de la mode ne verront pas d’inconvénient à cette dérive, mais ceux qui sont soucieux d’une certaine éthique n’y trouveront pas leur compte.

Donc, manger bio est une attitude louable, à la double condition de ne pas se croire obligé de le claironner en société comme on exhibe sa Rolex et à la condition de s’approvisionner de préférence dans les circuits courts, auprès des producteurs locaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s